Jeunesse

Forum Mondial sur l’Emploi des Jeunes

Partager avec votre Communauté

Le Forum pour prioriser des emplois productifs et décents pour les jeunes

La crise économique de 2008 a remis à l’ordre du jour le problème de l’emploi des jeunes, alors que les taux de chômage ont monté en flèche dans de nombreux pays, tout comme l’emploi informel, en période de grave récession. Pour faire face à la crise, les dirigeants du monde ont réaffirmé leur détermination à investir dans la jeunesse, à protéger leurs droits et à assurer une transition efficace vers un travail décent. Lors de la Conférence internationale du Travail de 2012, les mandants de l’Organisation Internationale du Travail ont adopté la résolution « La crise de l’emploi des jeunes – Un appel à l’action», qui place les investissements dans l’emploi des jeunes en tête des programmes de développement nationaux et fournit des orientations sur la manière d’améliorer la transition des jeunes vers un travail décent dans les domaines de:

  1. L’emploi et politiques économiques pour l’emploi des jeunes;
  2. L’employabilité, y compris l’éducation, la formation et les compétences, et la transition de l’école au travail;
  3. Les politiques du marché du travail;
  4. L’entrepreneuriat des jeunes et le travail indépendant; et
  5. Les Droits des jeunes.

Le Forum pour célébrer le passé et embrasser l’avenir

Pour célébrer 100 ans de travail continu dans la promotion du travail décent et la promotion de la justice sociale, et pour redynamiser l’appel à l’action, l’OIT organise le Forum mondial sur l’emploi des jeunes, qui s’est tenu à Abuja (Nigeria) du 1er au 3 août 2019, sous les auspices. du gouvernement du Nigéria.
Le Forum sera le deuxième du genre après celui organisé à Genève en 2012, au cours duquel des jeunes de différentes régions et origines ont mis en lumière les défis et les possibilités de promouvoir un travail décent pour les jeunes. Leurs voix ont contribué à l’adoption de l’appel à l’action.
À la suite du centenaire, l’année 2019 marque également le 60e anniversaire de la présence de l’OIT en Afrique, lorsque son premier bureau a ouvert ses portes à Lagos (Nigéria) en 1959.

Le Forum pour réfléchir sur le contexte africain

Bien que le défi de l’emploi des jeunes soit véritablement mondial, le contexte africain est particulièrement important. Avec près de 325 millions de jeunes âgés de 15 à 29 ans, l’Afrique est un jeune continent et abrite certains des plus jeunes pays du monde. Les jeunes femmes représentent la moitié de la population jeune. D’ici 2050, le nombre de jeunes âgés de 15 à 29 ans en Afrique devrait doubler et représenter 33% de tous les jeunes du monde.
La croissance démographique rapide en Afrique aura des répercussions importantes sur les marchés du travail, le commerce et l’intégration économique. La population en âge de travailler en Afrique atteindra 1,13 milliard d’ici 2035 et l’afflux de jeunes demandera un rythme de création rapide d’emplois d’environ 23 millions d’emplois par an au cours des 20 prochaines années.
En organisant le Forum mondial sur l’emploi des jeunes en Afrique, l’OIT souligne l’importance d’investir dans la jeunesse africaine pour faire avancer l’appel à l’action et accélérer la réalisation des objectifs de développement durable liés à l’emploi des jeunes. De plus, le Forum offre la possibilité de tirer parti de l’engagement régional en faveur de l’emploi des jeunes, repris dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine et la Déclaration de Ouagadougou + 10, ainsi que dans les récents efforts orientés vers l’action tels que l’initiative «Un million par 2021» de la Commission de l’Union africaine.

 

Le Forum pour passer à l’action avec la Jeunesse

Les 3 jours du forum serviront d’espace pour:

  1. Amplifier la voix, les aspirations et les attentes des jeunes et inviter les électeurs et les autres parties prenantes à donner leur point de vue sur la poursuite de l’appel à l’action dans la période 2020-2030;
  2. Réfléchir aux secteurs et aux métiers qui fourniront un emploi productif et des opportunités de travail décent aux jeunes hommes et femmes, ainsi qu’aux défis émergents pour les transitions du marché du travail des jeunes;
  3. Faciliter un partage intra et intergénérationnel d’expériences et de connaissances sur les innovations et les actions visant à créer des emplois productifs et décents pour les jeunes, ainsi que l’égalité des sexes, les droits, les normes, la voix et la représentation; et
  4. Solliciter des engagements concrets pour l’action, l’impact et les partenariats à travers le monde.

Le Forum pour présenter les actions du CASEC en faveur de la jeunesse

L’emploi des Jeunes reste une préoccupation constante du CASEC. Le CASEC s’appuie sur les étudiants universitaires comme leviers d’action pour la lutte contre le chômage et le sous-emploi des Jeunes en général et des diplômés en particulier. Pour cela nous mobilisons les étudiants universitaires et les doctorants, les informons et les engageons dans l’action avec les gouvernements, les institutions internationales, les entreprises et la société civile afin de résoudre le problème de l’inadéquation entre les aspirations des diplômés et les possibilités d’emploi qui leur sont offertes ; et de préparer une meilleure intégration des jeunes sur le marché du travail sans délai de transition.

L’initiative « Jeunes Étudiants, Cœur du Développement durable » a été mise en place au Bénin pour permettre aux étudiants universitaires d’apporter leur contribution au développement durable et à l’emploi des jeunes. Les étudiants universitaires représentent une cible primordiale pour l’avenir de travail en Afrique subsaharienne. Alors  que  les  effectifs  scolarisés  dans  l’enseignement supérieur s’élevaient à moins de 200 000 dans cette région en 1970, ce chiffre a explosé pour atteindre plus de 4,5 millions en 2008, soit plus de 20 fois plus qu’en 1970. Onze ans plus tard ce nombre d’étudiants qui a sûrement doublé ou triplé se retrouve sur le marché de l’emploi. Il était donc important de mobiliser les étudiants universitaires et doctorants, les informer et les engager à l’action auprès des gouvernements et des institutions internationales et les outiller pour une meilleure intégration sur le marché de l’emploi.

Dans le cadre de cette initiative, le CASEC a organisé en septembre 2018 le forum sur l’action pour le développement durable et le rôle de la Jeunesse qui a impliqué le Gouvernement du Bénin, 11 universités publiques et privées du Bénin, le Programme des Nations Unies pour le Développement, les Organisations de la société civile et les Entreprises.

En Septembre 2019 le CASEC organise le Forum Jeunesse Estudiantine et Développement durable dans le cadre du ACT4SDGs sur le thème : « Solutions pour une implication stratégique de la Jeunesse dans le plein emploi et la croissance économique » qui a reçu plus de 900 candidatures provenant de 101 pays.

Cette initiative du CASEC a été mise en liste pour le prix « UN SDG Action Awards 2018 » dans les catégories « Includer » et « Connector » et a fait partie des 17 initiatives sélectionnées pour être présentées lors du Youth Employment Sharefair du Global Youth Employment Forum 2019 organisé par l’Organisation Internationale du Travail.

 

Leave a Reply